mercredi 08 juin
19:30
Centre Culturel Kulturfabrik

Francofolies @Kulturfabrik

ALCEST (FR)

ALCEST a été fondé en 2000 par l’auteur-compositeur et multi-instrumentiste Neige avant d’être rejoint par le batteur Winterhalter en 2009. Pionnier du post-metal/shoegaze ou “blackgaze”, ALCEST a créé un son unique basé sur des oppositions musicales dès son tout premier EP “Le Secret” (2005) ainsi que sur ses albums “Souvenirs d’un autre monde” (2007), “Écailles de Lune” (2010) et “Les Voyages de l’Âme” (2012). Depuis ses débuts, le projet conceptuel repose sur une expérience spirituelle personnelle que l’on retrouve dans les mélodies surnaturelles de Neige et les paroles du groupe.

En 2014, le 4e album, “Shelter”, marque la transition du groupe métal vers une esthétique pop onirique tandis que “Kodama” (2016) est inspiré du film d’animation de Hayao Miyazaki, “Princesse Mononoké”, et reprend le destin d’un protagoniste qui a l’impression de ne pas appartenir à un monde déterminé et d’errer entre deux mondes. Cet album marque le retour du groupe au style de ses premiers opus.

Une période intense de tournées a épuisé Neige et fait ressortir les aspects plus sombres de sa personnalité. Tout en luttant pour se reconnecter à son essence spirituelle, il a écrit son album le plus cathartique à ce jour, “Spiritual Instinct”. Le premier album sorti sous le label Nuclear Blast en 2019 fusionne les aspects plus graves et plus légers du groupe et semble plus sombre que la plupart de ses prédécesseurs tout en permettant à ALCEST d’effleurer une multitude de styles sans jamais s’y plonger totalement – et de prouver une fois de plus qu’ils sont les pionniers de leur propre genre.

REGARDE LES HOMMES TOMBER (FR)

Avec “Ascension” (2020 – Season Of Mist) REGARDE LES HOMMES TOMBER clôt le triptyque ouvert en 2013 avec leur premier album, sept ans qui ont permis au groupe nantais de déployer un univers musical et visuel qui n’appartient qu’à lui, entre doom moderne et black metal, entre grâce lumineuse et désespoir. REGARDE LES HOMMES TOMBER s’inspire des Saintes Écritures pour y puiser errance et fatalité, en découlent des concerts immersifs traversés de frissons d’intensité.

Le quintette est aujourd’hui une des valeurs sûres de la jeune scène metal française, rassemblant tant les fans de metal extrême que les sensibilités plus progressives et atmosphériques et c’est bien là toute sa force : rapprocher différents pans du metal, offrir à la fois des moments de pure violence et des mélodies hallucinées. La critique et le public ne s’y sont pas trompés : depuis sa création le groupe foule les scènes les plus prestigieuses (Hellfest, Roadburn Festival, Festival de Dour…) et tourne en Europe où il connaît un succès croissant.

Le troisième album, le bien nommé “Ascension”, est davantage traversé d’influences extrêmes mais malgré ce visage plus dur il reste fidèle aux fondamentaux du groupe : de longs morceaux immersifs et contrastés, des breaks ravageurs, des shows puissants à l’atmosphère de fin des temps.

Retour