La Passerelle

En avril 2008, une nouvelle construction a été entamée près de la gare, au rond-point du boulevard J. F. Kennedy. L’idée générale de cette passerelle qui mène aujourd’hui au parc municipal du Gaalgebierg, n’était pas nouvelle. Dans les années soixante une telle construction existait déjà pour permettre aux Eschois de se rendre dans le parc de la Ville sur un chemin direct dès le centre ville. Décision fût prise de réanimer cette idée et revaloriser le parc de la ville en le rendant plus accessible depuis le centre ville, car, jusqu’à présent, les Eschois étaient souvent découragés de profiter de celui-ci suite à un accès assez compliqué.

Tout d’abord, des études étaient nécessaires pour voir si une telle passerelle était toujours possible, vu qu’elle devait passer au dessus des rails et par les lignes de haute tension des CFL. Un autre problème était le point d’arrivée au Gaalgebierg. Une construction de 21 mètres de hauteur et d’environ 100 mètres de longueur enjambés sans appui fût érigée, une fois que la faisabilité fût clarifiée.

Du côté architecture, signé Ney & Partners et Metaform, la pureté du design se traduit par la réduction à l’essentiel des matériaux utilisés. Ainsi, la structure de l’ensemble du pont est réalisée par une surface homogène en acier. La surface est peinte en gris clair à l’extérieur pour accentuer les lignes et en rouge oxyde de fer à l’intérieur pour rappeler la terre rouge de la région de la Minette. Ce « parcours rouge » annonce le changement « d’univers » pour le piéton qui passe de l’espace public de la ville à l’espace vert du Parc du Gaalgebierg et vice-versa.

La passerelle est dotée d’un ascenseur, afin de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, mais aussi aux familles avec des poussettes. Elle se trouve en directe proximité de la gare ferroviaire et de la gare de bus, lieu facilement repérable. La passerelle, devenu un nouveau symbole du centre d’Esch-sur-Alzette, est illuminée pendant la nuit.

L’ouverture officielle se faisait en date du 24 novembre 2009.

(photo: Steve Troes)
10°C