mercredi 06 novembre - mercredi 06 novembre
18:30 - 19:30
Luxembourg Learning Centre

Epidemics

Alors que les maladies dégénératives et d’origine humaine (diabète, cancer) font l’objet d’une attention accrue de la part des acteurs de la santé publique, ainsi que de ceux qui financent la recherche médicale, MSF rappelle que les maladies contagieuses restent une des premières causes de mortalité dans les zones où l’organisation médicale intervient. Les épidémies tuent particulièrement les plus vulnérables.

La diversité des tendances épidémiologiques est-elle négligée par l’agenda de la santé globale? L’apparition de nouvelles menaces pesant sur la santé mondiale, telles que le changement climatique ou les maladies non transmissibles,  remet-elle en cause la recherche sur les maladies infectieuses? En matière de recherche, comment définir les priorités tout en s’assurant que personne n’est laissé de côté? 

Jo Robays, Coordinateur de l’unité de Recherche de MSF basée au Luxembourg (LuxOR), Pr Laetitia Huiart, Directrice du Département de la Santé des Populations au LIH et Sean Sapcariu, Responsable de Programme au Fonds National de Recherche (FNR) partageront leurs impressions quant à l’évolution des axes de recherche au cours de ces dernières années. Ils discuteront de leurs expériences personnelles concernant la définition des priorités en matière de recherche, les défis rencontrés et leçons tirées.

Mit Philips, Coordinatrice de l’équipe “Politiques de santé” au sein de l’unité d’analyse de MSF modèrera la discussion.

Vic Arendt, médecin et infectiologue au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL), ouvrira la discussion.

Inscrivez-vous ici !

Information de contact pour cet événement

E-mail: caroline.frechard@luxembourg.msf.org
Organisateur: Fondation MSF pour la Recherche Humanitaire

Contenu délivré par events.lu - Informations sous réserve de modification et sans engagement ! lire plus

Retour