vendredi 26 février
10:00 - 21:00
Centre Culturel Kulturfabrik

« What made you look for a safe space? »

Résidence artistique & exposition / Ouvert au public du 1er au 26 février 2021 (Du lundi au vendredi, de 10h à 21h)
Les artistes du collectif cooperationsART sont de retour à la Kulturfabrik afin d’approfondir leur recherche artistique initiée en août 2020, à la Squatfabrik. L’espace de cette résidence artistique a été étendu à celui de la Galerie Terres Rouges et la durée prolongée à un mois. Durant cette période, le work in progress des artistes pourra être suivi de près tandis que les œuvres achevées seront directement exposées et les artistes prêts à vous accueillir.
« What made you look for a safe space?» – Arriver le matin, préparer son matériel de travail, travail artistique, pause, travail artistique, pause, pause artistique, travail, rentrer à la maison, pause, dormir, se lever, arriver le matin… Qui ne connaît pas la routine du quotidien ? Celle qui nous permet de travailler plus efficacement, mais celle qui nous ennuie aussi régulièrement… Pour ne pas finir comme Charlie Chaplin dans « Les temps modernes », il est nécessaire de briser les habitudes, de repenser les acquis et d’explorer de nouvelles approches. La crise sanitaire actuelle renforce cet impératif et exige un abri.
Durant un mois, ce sont la Galerie Terres Rouges et la Squatfabrik qui font office de refuge artistique aux artistes de cooperationsART Wiltz. Les temps de trajet plus longs renforcent le sentiment que "quelque chose se passe" et permettent ainsi l’émergence de nouvelles dynamiques. La Galerie Terres Rouges – non chauffée – se transforme en salle de travail pour des sculptures et des installations qui transcendent l’espace et la langueur monotone. L’ancienne Keramikfabrik, devenue depuis Squatfabrik, bien tempérée, sert en revanche de centre pour les œuvres nécessitant un travail long et minutieux. Une disposition spatiale qui créée une symbiose entre le dur et le doux, le chaud et le froid, l’art et l’art. Le processus artistique est documenté et peut être vécu pendant les heures d’ouverture. Il se termine par une grande œuvre ouverte au public, car, comme l’a dit l’acteur allemand Erich Franz, "il suffit de voir ce qui est visible".
 

Contenu délivré par events.lu - Informations sous réserve de modification et sans engagement ! lire plus

Retour