mercredi 12 juin
18:00
Centre Culturel Kulturfabrik

Périphérie du 41ème marché de la poésie

Le Marché de la Poésie est devenu au fil des ans l’une des manifestations poétiques les plus importantes d’Europe, accueillant des milliers de poètes, éditeurices et lecteurices. Depuis plusieurs années, et dans la volonté de rayonner hors de son écrin parisien, son équipe organise des rencontres poétiques en France et à l’étranger. Ainsi, dans le cadre de sa 41ème édition, le Marché de la Poésie de Paris et la Kulturfabrik organisent une Périphérie luxembourgeoise, du mercredi 12 juin au 13 juin 2024. Vous pourrez y découvrir les écrits de deux poètes luxembourgeois (Jean Portante, Guy Helminger) et de deux poètes français·es (Juliette Mézenc et Olivier Mellano).

Le 41ème Marché de la Poésie a lieu du 7 au 11 juin 2023 sur la place Saint-Sulpice, à Paris.


Cette fois-ci, la périphérie du marché de la poésie s’étalera sur 2 jours avec un débat sur la poésie organisé en collaboration avec la radio 100.7 le 12 juin, de 18h à 19h30 à la Librairie Diderich. 


Les auteurices invitées :

  • D’abord musicien, compositeur, improvisateur et guitariste, Olivier Mellano oscille entre projets soniques pop-rock et musique savante et investit régulièrement les champs du cinéma, du théâtre, de la danse, de la poésie, de la radio et de la littérature accompagnant régulièrement les lectures de nombreux écrivains (Claro, Laure Gauthier, André Markowicz…). Également écrivain et poète, il publie La Funghimiracolette et Autres Trésors de l’équilibre en 2008 aux éditions MF chez qui il vient de sortir son second livre Exprosion Improsion.
  • Juliette Mézenc écrit en Cévennes et ailleurs. Elle travaille régulièrement avec d’autres écrivain·es et artistes. Ses terrains de jeu : l’écriture « entre les genres », la fiction transmédia, la performance et le vidéopoème. Derniers livres parus : Cahiers de Bassoléa, aux éditions de l’Attente en 2022 et Journal du brise-lames (livre papier et jeu-vidéo), Publie.net en 2020.
  • Guy Helminger, né à 1963 Esch / Alzette, vit à Cologne depuis 1985. Pour son travail, il a reçu entre autres le Förderpreis für Jugend-Theater du Land de Bade-Wurtemberg, le Prix Servais, le 3sat-Preis, le Dresdner Lyrikpreis, le Lyrikpreis Meran ainsi que le Gustav-Regler-Preis. Dernières publications : Das Geräusch der Stillleben. Stories 2023; Madame Köpenick. Théâtre, 2022; Lärm. Roman 2021; Die Lombardi-Affäre. Roman 2020.
  • Jean Portante est né en 1950 à Differdange de parents italiens. Il vit à Paris. Son œuvre, riche de plus de cinquante de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite dans une vingtaine de pays. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé, au Luxembourg de l’Institut grand-ducal. En 2003, il a reçu en France le Grand Prix d’automne de la Société des gens de lettres, pour l’ensemble de son œuvre, ainsi que le Prix Mallarmé pour son livre L’étrange langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu, au Luxembourg, le Prix Servais du meilleur livre de l’année. Prix qui lui a été attribué une deuxième fois, en 2016, pour son roman L’architecture des temps instables. En 2011, il a été couronné du Prix national au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. 

Retour